La thérapie « LED » (Light Emitting Diode) est une lumière froide qui agit par photomodulation, et complète idéalement les autres techniques de médecine esthétique (oxygénothérapie, acide hyaluronique, toxine botulique, mésothérapie, laser) par augmentation de la micro circulation sanguine.

Elle est utilisée pour l’hydratation et l’éclat de la peau, pour le resserrement des pores, pour la réparation tissulaire (cicatrices), et pour la pénétration des principes actifs.

LED-rouge

therapie-led-pascale

Selon sa couleur et son intensité, (rouge, jaune, bleu, vert, violet) elle calme l’inflammation, accélère la cicatrisation, lutte contre le relâchement cutané, hydrate et tonifie la peau, gomme les vergetures, stimule l’immunité, stimule les fibroblastes dans la fabrication du collagène et de l’élastine, traite l’acné et les dermatoses, freine la chute des cheveux et active leur repousse en les densifiant.

La « LED » rouge est notamment connue pour son effet anti-inflammatoire après certains actes de chirurgie comme la greffe de cheveux.
Les séances durent de 20 à 30 minutes sans risque de brûlure, et sont totalement indolores et sans effets secondaires.
Il faut en moyenne 5 à 10 séances (à raison d’une à deux par semaine), selon l’indication pour observer un résultat, suivies d’un traitement d’entretien une fois par mois pour assurer la durabilité des bienfaits obtenus.
A la clinique française « LHR » de Lisbonne, les séances de thérapie « LED » sont contrôlées par un médecin spécialiste en dermatologie, médecine esthétique, trichologie, et cosmétologie.