echelle-ludwig

CAS N° I 1 et CAS N° I 2

A ce stade de l’alopécie, nous proposons entre 500 et 1000 unités folliculaires (soit jusqu’à environ 2200 cheveux avec la méthode « FUE PREMIUM »), afin de retrouver une harmonie satisfaisante.

CAS N° I 3 et CAS N° I 4

Pour un résultat satisfaisant, nous proposons à ces stades de l’alopécie, une séance de 1000 à 3000 unités folliculaires (soit jusqu’à environ 6600 cheveux avec la méthode « FUE PREMIUM ») en fonction de la qualité et la richesse de la zone donneuse.

CAS N° II 1 et CAS N° II 2

Une à deux séances seront nécessaires pour couvrir correctement ces stades de l’alopécie, au total, et si la santé et la densité de la zone donneuse le permettent, jusqu’à 6000 unités folliculaires (soit jusqu’à environ 13200 cheveux avec la méthode « FUE PREMIUM ») peuvent être réparties sur la zone alopécique pour obtenir un résultat harmonieux et naturel.

CAS N° III

Dans l’hypothèse où la zone donneuse est suffisamment saine et dense, une couverture totale de la zone alopécique laissera une légère transparence.

Il est aussi possible, comme c’est le cas chez les hommes, de privilégier la partie avant ou bien la partie arrière, et d’adapter la coiffure en fonction de ce choix.

Enfin, dans certains cas, il sera souhaitable de choisir une alternative à la greffe des cheveux (nous consulter).

Il faut noter que « l’alopécie féminine diffuse » (zones clairsemées) se corrige de manière différente de « la calvitie masculine »(zones dégarnies), en effet, il est essentiel de respecter le « capital cheveux » existant, afin que la greffe apporte un réel bénéfice.

Chaque étape de la greffe est importante, en particulier le choix d’orientation d’implantation, et ce, afin de garantir une meilleure couverture, et une facilité de coiffage après la repousse.

Dans certains cas, chez la femme, l’indication ne peut être confirmée, en particulier lorsqu’il n’y a pas de site receveur réellement clairsemé, et de site donneur suffisamment dense.

Il est aussi impératif que la chute des cheveux soit stabilisée afin de profiter durablement du résultat obtenu, et de poursuivre la prévention de manière régulière (soins anti-chute, activeurs pilaires, etc…) après la greffe.

 

La dermopigmentation peut être un excellent complément à la greffe